• Jean-Christophe Anna

Triple urgence écologique, sociale et démocratique : La Transition est morte. Vive la RÉVOLUTION !

Mis à jour : 29 oct 2019




Il était une fois… Toutes les histoires commencent ainsi. Comme le raconte Yuval Noah Harari dans son livre "Sapiens, une brève histoire de l’humanité", c’est à la puissance du récit que l’humain doit sa conquête du monde et non à la taille de son cerveau, à la fabrication d’outils ou encore à la maîtrise du feu. Notre capacité à créer des "réalités imaginaires", à les transmettre et à les croire est singulière dans le monde animal ! Ainsi, Dieu, un état, ou la valeur attribuée à un billet de banque sont de pures constructions intellectuelles nées de notre imagination collective. Aujourd’hui, la croyance qui guide notre civilisation est celle d’une croissance infinie aux impacts délétères. Il est désormais vital d’écrire ensemble une nouvelle histoire !



Anéantissement dramatique de la biodiversité végétale et animale, épuisement drastique des ressources, multiplication des incidents directement dus au réchauffement climatique … en poursuivant son objectif fou de croissance infinie, le Système capitaliste et néolibéral, détruit inéluctablement la vie sur Terre. Les conditions d’habitabilité de notre planète sont plus que jamais gravement menacées. Nous fonçons toujours plus vite et toujours plus fort vers le précipice de l’effondrement de notre civilisation thermo-industrielle. Business as usual !


Abandon intolérable des sans abris, répression ultra violente de toute forme de contestation, traitement absolument révoltant des migrant·e·s, destruction méthodique du Service Public… en favorisant l’explosion des multiples inégalités sociales, le Système autoritaire, raciste et patriarcal, détruit profondément l’humain. Les emplois disparaissent tandis que les actionnaires rient. L’égalité femmes-hommes est toujours une vue de l’esprit. Et les plus démuni·e·s ont bien compris que le ruissellement relevait de l’hypocrisie. Inequalities as usual !


Soumission absolue aux dictats d’une caste toute puissante, inaction coupable en matière d’évasion fiscale, mépris abject pour les revendications légitimes des Gilets Jaunes… en réduisant la souveraineté du peuple au suffrage universel épisodique, le Système monarco-oligarchique, détruit irrémédiablement la démocratie. Dans notre régime semi-présidentiel, le peuple n’est que sujet, jamais souverain. Quand une grande majorité des médias est sous contrôle, que la liberté des vrai·e·s journalistes est menacée, que les militant·e·s non violent·e·s sont pourvuivi·e·s ou gazé·e·s et que les arrestations deviennent abusivement préventives, peut-on encore parler de démocratie ? Fake democracy as usual !



Écologique, sociale, démocratique, nombreux sont celles et ceux qui appellent de leurs vœux une véritable transition pour changer le Système. Mais… Pour exister, une transition doit forcément avoir un début. Or, nous devons nous résoudre à l’évidence, la transition écologique/énergétique/agricole n’a pas réellement débuté et ne débutera jamais. Pour être efficace, une transition nécessite du temps. Or, nous en manquons cruellement. Les décisions les plus importantes sont peu contraignantes et uniquement programmées à long terme avant d’être systématiquement reportées. Enfin, une transition est littéralement le passage d’un état à un autre. Or, les énergies renouvelables ne sont pas plus « propres » que les énergies fossiles. Même qualifiée de « verte » toute croissance reste par essence destructrice. Et la dernière période où l’on a créé des millions d’emplois, les Trente Glorieuses, nous avons formidablement accéléré l’épuisement des ressources, la destruction du vivant et le réchauffement climatique… Aucun développement ne sera jamais durable.


Études scientifiques, rapports du GIEC, Sommets de la Terre et COP(s), discours engagés, pétitions, marches et manifestations, actions de désobéissance civile, opérations choc de blocage ou de décrochage de portraits présidentiels, poursuites en justice, boycotts et buycotts, nouveaux partis politiques, pacte finance-climat, pacte écologique et social, pacte pour la transition, banque pour le climat, assemblée citoyenne pour le climat (avec… le gouvernement), lobby citoyen, traité de paix économique… aucune action ou initiative de ce type ne suffira et leur addition ou même leur multiplication est vouée à l’échec. Indispensables pour sensibiliser, informer et convaincre quelques centaines de milliers de citoyen·ne·s, elles sont clairement inefficaces pour changer vraiment la donne.


Vicieux et vicié, corrompu, incroyablement destructeur, viscéralement injuste et complètement verrouillé, il n’a absolument pas été créé pour défendre d’autres intérêts que les siens. Le Système n’en a que faire de préserver la vie sur Terre, d’accorder une égalité de traitement à chaque humain ou de promouvoir le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple. Le Système n’est pas réformable.


Le Rapport Meadows aura 50 ans en 2022. L’Appel de l’Abbé Pierre date de 1954 et notre Constitution de 1958, avec comme préambule la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789… Depuis des dizaines d’années, Nous subissons les choix toxiques d’une petite minorité et un insupportable statut quo. À la clé déjà un effroyable anéantissement du vivant en cours - 60% des populations de vertébrés terrestres, 80% des insectes et 30% des oiseaux – un fulgurant réchauffement climatique aux impacts de plus en plus sérieux et rapprochés. Sans parler du stress hydrique qui va exploser et de l’oxygène qui va se raréfier. Les majors de l’exploitation pétrolière dépensent des sommes colossales en lobbying honteux. Les banques spéculent toujours sur les denrées alimentaires. La dette publique et la dette privée s’envolent. Certains mégalos rêvent de Mars, de vie éternelle, d’hybridation avec les machines ou d’IA forte, alors que de trop nombreuses personnes dorment toujours dans la rue, que l’égalité des droits reste un mythe et que le pouvoir nous est totalement confisqué.



Soyons lucides, cessons d’essayer de changer LE Système, il nous appartient de changer DE Système ! Cessons de demander l’autorisation et de croire aux promesses, inventons et construisons ensemble cette nouvelle société dont nous rêvons. Cessons d’espérer, ayons le courage d’agir, vraiment, MAINTENANT ! Oublions la transition utopique et vicieuse, lançons une RÉVOLUTION empirique et audacieuse. Écrivons ensemble une nouvelle histoire.


Il était une fois une poignée d’humains qui, amoureux de la richesse de notre biosphère, décidèrent de bâtir un nouveau Système, alternatif et plus légitime que le système dominant. Un système garant de la préservation de la vie sur Terre, déclarée comme mission d’intérêt commun absolu. Un système substituant la décroissance rationnelle à la croissance irrationnelle, l’entraide humaine et inter-espèces à la compétition inhumaine et criminelle, la frugalité heureuse et respectueuse à l’hyper consommation destructrice et pernicieuse, le travail naturel à l’emploi artificiel, le RAV (Respect Absolu du Vivant) au PIB, le bio au chimique, le local au mondial.


Il était une fois une poignée de rebelles qui, audacieux et un peu fous, osèrent inventer de nouvelles règles pour cesser notre entreprise collective de destruction massive, confier aux humains des devoirs envers la nature et l’ensemble du vivant tout en leur attribuant enfin individuellement, universellement et inconditionnellement les mêmes droits et le pouvoir de choisir démocratiquement leur destinée.


Il était une fois une poignée de citoyen·ne·s qui, engagé·e·s et éclairé·e·s, osèrent inventer de nouvelles institutions, les mettre en place et les faire fonctionner.

N’attendons pas les prochaines municipales ou la prochaine présidentielle, ni le nouveau Krach boursier imminent ou encore l’effondrement global, pour passer à l’action. N’attendons pas que les politiques changent le monde. Aucun·e ne le fera. Ni Emmanuel Macron, ni Angela Merkel, ni Boris Johnson et encore moins Donald Trump, Vladimir Poutine ou Jair Bolsonaro. N’attendons pas qu’un pseudo génie de la High Tech invente une nouvelle technologie qui nous sauvera. Aucun(e) ne le fera. Ni Mark Zuckerberg, ni Tony Cook, ni Larry Page ou Sergueï Brin. Encore moins Elon Musk ou Jeff Bezos. Nous n’avons plus suffisamment d’énergie.


N’attendons plus, nous avons déjà perdu un temps bien trop précieux. CHAQUE JOUR COMPTE.

C’est à nous de bâtir ce nouveau Système, d’inventer ces nouvelles règles et ces nouvelles institutions. Le pouvoir du Système actuel et ses règles du jeu ne reposent que sur notre consentement, notre coopération. Ce ne sont ni plus ni moins que des "réalités imaginaires" comme tant d’autres. Nous sommes totalement libres de décider ensemble de ne plus croire à ces constructions intellectuelles et de les remplacer par celles que nous allons inventer ensemble ! C’est à nous de nous organiser pour coordonner nos actions et les inscrire dans une véritable stratégie avec pour unique objectif d’écrire ensemble cette nouvelle histoire. C’est à nous d’oser prendre des risques pour faire de cette incroyable utopie une formidable réalité.

Certain·e·s ont fait la révolution pour gagner leur indépendance ou leur liberté, pour obtenir une égalité de droits ou goûter à la démocratie. À nous de la réaliser pour SAUVER LA VIE sur Terre, SAUVER L’HUMAIN et SAUVER CRÉER UNE VRAIE DÉMOCRATIE. Bien plus qu’une opportunité historique, lancer cette triple révolution écologique, humaine et démocratique est un devoir, une responsabilité.

Lumières, 1789, Droits de l’Homme, la France a souvent inspiré le monde. Ayons l’audace de le faire à nouveau, de dire haut et fort que OUI, nous nous sommes trompé·e·s, que OUI, cette accélération fulgurante n’était qu’une parenthèse, que OUI, il nous faut impérativement changer notre rapport aux autres humains, aux non-humains, à la Terre. Et rêvons qu’un vent révolutionnaire souffle sur l’ensemble de la planète. Impulsons le mouvement !



Il n’est plus seulement urgent d’agir, c’est devenu tout simplement vital. Participer activement à entretenir un système criminel est inqualifiable. Ne rien faire et attendre un miracle est bien triste. Essayer de changer le Système pour accélérer une transition qui n’a pas commencé est une fausse option, une incroyable perte de temps. Se “rebeller“ en bloquant pacifiquement des ponts, des places ou des routes pour imposer au Système de reconnaître l’urgence de la crise écologique et de viser la neutralité carbone en 2025, est inefficace car cela ne l’engagera pas plus que les belles promesses qu’il nous fait pour mieux nous hypnotiser et nous manipuler. Se préparer à l’effondrement global individuellement ou au sein de petites communautés, en souhaitant qu’il arrive rapidement, est une posture résiliente, mais c’est abandonner un peu vite celles et ceux qui sont prisonnier·ère·s du Système et faire fi de notre responsabilité collective vis à vis des autres formes de vie, otages de ce Système destructeur.

Pour faire le meilleur usage de la précieuse énergie citoyenne et de la magie de l’intelligence collective, coordonnons nos actions et fixons-nous comme objectif commun le seul qui soit digne et utile, séduisant et enthousiasmant, courageux et altruiste : changer DE Système en écrivant ensemble une nouvelle histoire. Nous avons l’obligation de réussir pour nos enfants, nos proches et tous les membres de la grande famille du vivant.



Devenons ensemble des pionnier·ère·s, de vrai·e·s rebelles !

Reprenons notre destin en mains et sauvons la vie sur Terre, accordons à chaque humain exactement la même considération et expérimentons une vraie démocratie !




Crédit Photo : Drapeau de l'EZLN (Ejército Zapatista de Liberación Nacional, l'Armée zapatiste de libération nationale)



______________________


Effondrement & Renaissance a une triple ambition :

1. Mieux appréhender l'effondrement

2. Comprendre les raisons de notre inertie

3. Construire une nouvelle société préservant la vie sur Terre


Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir le reste de la plateforme pour approfondir le sujet de l'effondrement.

Si vous souhaitez vous aussi vous exprimer, ça tombe bien puisque cette plateforme est collaborative. Ainsi, il vous est possible de nous recommander une ressource utile pour enrichir encore le contenu du site. Vous pouvez aussi nous adresser le fruit de votre réflexion et de votre créativité (article, coup de gueule, vidéo, dessin...).

Nous nous ferons un plaisir de publier votre œuvre ici-même ! ;)


Pour vous abonner à la Newsletter, nous poser une question ou proposer un contenu, écrivez-nous : jeanchristophe@effondrementetrenaissance.com




Enrichissez vous aussi ce site

en recommandant une ressource utile.

Merci d'avance ! ;)

Contactez-moi

 

Jean-Christophe Anna

✆ +33 (0)6 42 21 30 19

@Jchristopheanna

jeanchristophe@effondrementetrenaissance.com