Pourquoi nous ne bougeons pas ?

espace

Pourquoi

nous ne bougeons pas ?

espace

Notre inertie est aussi "évolutionniste" que psycho-sociale...

espace

L'inertie de nos gouvernants est coupable, la notre l'est tout autant...

Et pourtant, ce n'est pas si simple. Le cerveau humain n'est pas programmé pour appréhender l'effondrement !

« Les problèmes auxquels nous sommes confrontés ne peuvent pas être résolus

avec les habitudes de pensée qui sont à l’origine de leur apparition. »

Albert Einstein

espace

Cette épineuse problématique de notre inertie - quelles en sont les raisons ? quels sont les leviers pour faire sauter les verrous ? - est traitée dans un article très riche dans la partie blog du site.

 


Pour en découvrir le contenu, il vous suffit de cliquer sur l'image de droite qui vous envoie direct sur l'article "Effondrement : comment vaincre cette foutue inertie pour préserserver la vie ?".

Et ci-dessous, une sytnhèse des différents points abordés dans l'article.

Effondrement__amp__Renaissance.jpg
espace
espace
 

Notre inertie individuelle et collective

espace

« Cela fait quarante ans que j'essaie de sensibiliser les gens, et je dois reconnaître que j'ai totalement échoué. »

Dennis Meadows (auteur du rapport "Limits to Growth" de 1972) en 2012. En 2022, cela fera 50 ans...

« Tout le monde s'accorde à dire que la crise environnementale est une menace existentielle, le défi le plus important de notre époque, et pourtant personne ne bouge.

Tout continue comme si de rien n'était. Je ne comprends pas cela : car si les émissions carbone doivent s'arrêter, alors nous devons arrêter les émissions carbone.

Pour moi c'est blanc ou noir : il n'y a pas de zone grise quand on parle de survie. »

Greta Thunberg - "Rejoignez-nous. #grevepourleclimat" - Kero - 2019

« Ce n'est que lorsque la majorité de la population ressentira quotidiennement l'effondrement dans sa chair que la nécessité la conduira à agir. »

Yves Cochet - Tribune "Ne vous alarmez pas : c'est la catastrophe !" dans le numéro Hors série de Socialter "Et si tout s'effondrait" - Décembre 2018 / Janvier 2019

Lorsque l'on a (vraiment) compris l'urgence de la situation, il est compliqué d'accepter que "les autres" ne bougent pas et bien souvent horripilant de voir le monde foncer toujours plus vite vers le mur... Et pourtant, du fonctionnement de notre mémoire au mécanisme de défense psychologique en passant par nos croyances, différentes raisons expliquent cette inertie (quasi) généralisée.

espace
espace

EFFONDREMENT DE LA CIVILISATION (Prise de conscience, Déni, Transition, Collapsologie) - NEXT

Montage réalisée par la chaîne YouTube Nyavlis - Janvier 2019

J'ai identifié 9 raisons à l'origine de notre inertie.

1. L'effondrement n'est pas palpable. La vie semble continuer normalement autour de nous.

 

2. Le déni comme arme de défense... Regarder la réalité en face est trop anxiogène !

3. Ça ne sert à rien de bouger !

4. La technologie finira bien par nous sauver !

5. Notre mémoire est adaptative

6. La dimension supraliminaire* de l'effondrement dépasse nos capacités cognitives 

7. Le danger du mimétisme

8. La publicité, totalement hors-sol, entretient la machine à consommer

9. La désinformation a le vent en poupe !

espace

Paul Jorion n'y va pas par 4 chemins, et ce dès les toutes premières lignes de l'introduction judicieusement rebaptisée "Avertissement" :

«Il y a cinquante ans à peine, l'espèce humaine s'imaginait triomphante ; elle se découvre aujourd'hui au bord de l'extinction. À cette menace, elle ne répond que mollement, à la limite de l'indifférence ou - ce qui revient au même d'un point de vue pratique - en tentant de dégager un bénéfice commercial de toute tentative de réponse. C'est-à-dire en ignorant de facto l'urgence et l'ampleur du péril.

 

Comment cela s'explique-t-il ? Un bilan initial s'impose, qui tente de définir ce qui caractérise le genre humain.

 

Cette première question ayant été clarifiée, une seconde se pose aussitôt : notre espèce est-elle outillée pour empêcher sa propre extinction ? La réponse à cette question ne souffre malheureusement pas d'équivoque : sa constitution psychique et son histoire jusqu'ici suggèrent qu'elle n'est pas à la hauteur de la tâche.

 

Alors, que faire ? Espérer un sursaut : faire que l'espèce s'intéresse à son sort - ce qui n'a pas été le cas jusqu'ici, tant la découverte que chacun d'entre nous est mortel l'a plongée dans une stupeur profonde dont plusieurs milliers d'années de rumination ne sont pas parvenues à la faire émerger.

Avant de pouvoir prendre conscience de l'extinction probable, puis d'y faire face, il faudra d'abord que le genre humain sorte de sa dépression chronique. Il ne pourra prendre son sort en main qu'après avoir acquis une certaine fierté, ayant compris quel est le sens véritable d'une vie close sur elle-même, faisant sens en soi, unité pleine et autosuffisante, sans avant ni après. »

 

espace

La cruelle inertie de nos élites (gouvernants, économistes, multinationales) ?

espace

Crédit Photo : Marion Depouilly

Alors, toujours cette même question ? Nos élites savent-elles ? Ou plutôt comprennent-elles la gravité de la situation ?

J’avoue avoir toujours du mal à trancher entre ces 3 options :

  • Option 1 : ils savent et ont compris, mais ils défendent avant tout leurs intérêts au détriment de la grande majorité de la population.

  • Option 2 : ils en ont entendu parler, mais ils ne peuvent pas y croire tellement l’hypothèse de l’effondrement va à l’encontre de leurs convictions, de leurs croyances.

  • Option 3 : ils sont incapables d'appréhender la dimension globale de l'effondrement, englués qu’ils sont dans une action uniquement court-termiste.

espace

 

Quels leviers actionner pour faire sauter les verrous de l'inertie ?

espace

Notre inertie collective, tant individuelle que politique, économique et financière nous envoie à vitesse grand V dans le mur.

Alors que faire ?

Existe-t-il des leviers à activer pour lutter efficacement contre cette incroyable résistance au changement, incompatible avec la survie de l'espèce humaine ? 

espace

1. Quel message véhiculer ?

Viser une croissance verte ? Il est encore temps ? C'est déjà trop tard ! Et si on arrêtait de parler uniquement du climat ?

2. Quelle(s) émotion(s) provoquer ?

Espoir ? Tristesse ? Colère ? Dégoût ? Honte ? Rire ? Joie ? Ou un cocktail savant de ces différentes émotions ?

3. Quelle histoire raconter ?

Notre rapport à la Terre

Notre rapport aux autres humains

Notre conception de la richesse

Notre rapport à l'économie

Notre rapport aux objets

Notre rapport à la démocratie

Philosophie, spiritualité et mythologie

De nouveaux repères

Notre relation aux enfants

espace

espace

Vous souhaitez creuser ces différentes questions ?

 

 

Cette épineuse problématique de notre inertie - quelles en sont les raisons ? quels sont les leviers pour faire sauter les verrous ? - est traitée dans un article très riche dans la partie blog du site.

 


Pour en découvrir le contenu, il vous suffit de cliquer sur l'image de droite qui vous envoie direct sur l'article "Effondrement : comment vaincre cette foutue inertie pour préserserver la vie ?".

Effondrement__amp__Renaissance.jpg

espace

Enrichissez vous aussi ce site

en recommandant une ressource utile.

Merci d'avance ! ;)

Contactez-moi

 

Jean-Christophe Anna

✆ +33 (0)6 42 21 30 19

@Jchristopheanna

jeanchristophe@effondrementetrenaissance.com